top of page
DLP.jpg

SLA/ DLP

 La SLA (stéréolithographie) et la DLP (Digital Light Pocessing) sont deux procédés qui consistent à polymériser un polymère liquide afin de le rendre solide grâce à une source lumineuse. 

La SLA inventé en 1984 par C. Hull, polymérise les photopolymères (résine liquide) grâce à un laser qui se déplace sur l'écran. Le DLP, lui, effectue la polymérisation grâce à un projecteur lumineux placé sous le bac de résine.

Selon la technologie utilisée la hauteur de couche varie entre 5 et 200 microns, ce qui est bien moindre qu'en FDM. Les détails sont donc plus précis que lors d'une impression FDM. 

La précision de ces deux technologies est bluffante, les détails spectaculaires, et la finition lisse. Elles sont, entre-autre, employées pour la fabrication de moules (médical, joaillerie, etc), pour le modélisme mais aussi pour certains prototypes des industriels voire des séries.

Dans les deux cas, le post-traitement est obligatoire.

IMG_5173.HEIC
Fonctionnement de l'impression résine.jpg

À la différence de l'impression FDM, ici, la pièce se construit à l'envers.

Fonctionnement

Quelques modèles d' impressions
en résine

bottom of page